14 mai 2017

S'inscrire à l'infolettre : www.metadesprit.com/infolettre

Vos commentaires ou questions : www.metadesprit.com/contact


Quelles sont les caractéristiques d’une bonne “monnaie” ? Aristote a listé celles-ci au 4e siècle avant Jésus-Christ :

  • Durable : une bonne monnaie ne devrait pas se dégrader, il faut qu’il s’agisse d’un matériau non corruptible, c’est pourquoi nous n’utilisons pas de fruits ou de denrées qui peuvent être mangées par les insectes, par exemple ;
  • Divisible : une bonne monnaie doit pouvoir être convertie en plus grandes et petites pièces, sans toutefois qu’elle perde de sa valeur pour tout type de transaction. Ainsi, on n’utilise pas la porcelaine comme monnaie, la moitié d’un vase chinois n’ayant pas grande valeur ;
  • Cohérent : une bonne monnaie a une apparence qui reste la même, et qui est facile à reconnaître. C’est pourquoi nous n’utilisons pas les peintures d’artiste comme monnaie, qui ont une valeur variable pour chaque toile, y compris du même artiste ;
  • Pratique : une bonne monnaie contient beaucoup de valeur dans un volume restreint, et est facile à transporter. Nous n’utilisons donc pas de l’eau comme monnaie, imaginez combien il en faudrait pour payer une propriété immobilière. Idem pour les métaux de base comme le plomb ou le cuivre ;
  • Intrinsèquement valable : une bonne monnaie est quelque chose que beaucoup doivent, souhaitent ou peuvent utiliser. Ceci est critique pour qu’il puisse s’agir d’un medium d’échange de valeur. Même si je ne suis pas bijoutier, je sais que quelqu’un, quelque part, aura l’utilité de l’or.

Ce sont les raisons qui font que l’or, justement, est la monnaie par excellence. L’or est historiquement particulièrement bon pour être utilisé comme monnaie, comme l’aluminium est bon pour constituer les ailes d’avion, ou l’uranium pour produire de l’énergie électrique, et le papier pour faire des livres.

Le bitcoin possède plusieurs des caractéristiques d’une bonne monnaie, à ceci près qu’il ne s’agit pas d’une matière. Que sera le bitcoin dans 1’000 ans ? Aucune idée. Que sera l’or dans 1’000 ans ? De l’or. A contrario, transporter l’or et effectuer des paiements au moyen du métal jaune à travers les frontières est difficile, le bitcoin par contre dispose d’atouts massifs en comparaison, puisqu’il est facile de l’envoyer ou de le « transporter » à l’international.

Il est bien de s’exposer au crypto-devises, il peut toutefois être pertinent de consolider ses gains dans l’or, qui dispose d’un cycle économique long (30 ans) permettant de garder le pouvoir d’achat à très long terme. Ceci est parfait pour la transmission de patrimoine par exemple.

Restez à l’affût.

Faites taire la censure ! Joignez l'infolettre.

Gardez un lien direct avec nous. Recevez les mises à jour dans votre boite à lettres. Profitez des publications spéciales. Passez à l'action, maintenant :