Gardez un lien direct avec nous. Recevez les mises à jour dans votre boite à lettres. Profitez des publications spéciales.

Catégorie : Vision du monde

1 juillet 2022

Traduction de l’article original de Doug Casey publié en anglais en mai 2022.

***

L’histoire a connu un certain nombre de tournants majeurs. Rome au troisième siècle en a été un. Ce fut une période de chaos économique, politique et militaire, aggravé par le chaos social accompagnant la montée du christianisme. Ces éléments ont préparé le terrain pour l’effondrement complet de l’ancienne civilisation en Occident avec les invasions barbares après Andrinople en 378.

La renaissance a changé la nature de la vie en Europe occidentale à partir du 15e siècle, tout comme les Lumières au 18e siècle. Et surtout, à bien des égards, la révolution industrielle a bouleversé l’ordre économique préexistant à partir du début du 19e siècle.

Chaque fois que le public s’enflammait pour une chose ou une autre, mon ami Herman Kahn (recherchez-le) aimait à plaisanter : « Il n’y a que deux choses importantes qui se sont produites depuis l’aube de l’histoire – et celle-ci n’en fait pas partie. » Il faisait référence à la révolution agricole, il y a environ 5 000 ans, et à la révolution industrielle. Il est bon de garder les choses en perspective…

Bien sûr, il y a eu beaucoup d’épisodes sanglants, de grandes découvertes et des inventions époustouflantes en cours de route. La révolution américaine, la révolution française, la première et la deuxième guerre mondiale, l’effondrement de l’URSS et l’essor de la Chine en font partie. Mais dans l’ensemble de l’histoire, ce ne sont que des notes de bas de page. Il convient toutefois de souligner que presque tout ce qui s’est passé d’important au cours des 500 dernières années a été le fait de la civilisation occidentale.

Ils ont tous eu de divers effets, mais aucun d’entre eux ne s’est réellement attaqué aux fondements de la civilisation occidentale elle-même. Des psychopathes comme Marx, Lénine, Staline et Mao n’étaient, même à leur apogée, que des chacals aboyant contre un lion.

Mais les choses ont commencé à changer dans les années 60. Les années 60 étaient amusantes, à l’époque, mais d’un point de vue culturel, elles se sont révélées être une ouverture vers l’effondrement de la civilisation occidentale. Vous vous souvenez peut-être que la devise de nombreux étudiants lors des manifestations était : « Hé, hé, ho, ho, la civilisation occidentale doit disparaître. »

C’étaient des imbéciles, bien sûr, mais c’est ce qui se passe aujourd’hui, 60 ans plus tard. La superbe série de cinq tableaux de Thomas Cole, « Le cours de l’Empire », réalisée il y a environ 200 ans, en dit long.

Ce qu’il faut retenir, c’est que la civilisation occidentale est construite sur un certain ensemble de valeurs et de vertus qui ont donné au monde quelque chose d’unique dans l’histoire. Avant l’avènement de la civilisation occidentale, les gens, partout dans le monde, survivaient en empilant des bâtons et des pierres les uns sur les autres et en cherchant des racines et des baies, gelant en hiver et mourant de faim au printemps, s’attendant à une mort précoce et probablement violente.

La civilisation occidentale a changé la nature même de la vie. C’est, en fait, la seule civilisation dont il vaut la peine de parler. La Chine a peut-être donné au monde le taoïsme, les arts martiaux et le poulet du Général Tso. L’Inde a développé le yoga, et les currys sont savoureux. Mais dans l’ensemble, Ayn Rand avait raison quand elle disait que l’Est moins l’Ouest égale zéro.

Nous sommes maintenant en train de vivre notre propre grande révolution culturelle. C’est bien plus sérieux que ce que les Chinois ont tenté dans les années 60. Pourquoi ? Parce qu’un ensemble d’idées destructrices a désormais pris le contrôle de l’appareil de la plupart des gouvernements, des universités, des médias, du divertissement, des organisations caritatives et des grandes entreprises. Le public a été endoctriné, subtilement ainsi qu’ouvertement, pendant des générations. Il n’est pas facile de renverser une tendance de cette ampleur.

Mais, peut-être, pensez-vous que je suis trop provocateur. Peut-être ne croyez-vous pas que la civilisation occidentale en général, et l’idée de l’Amérique en particulier, sont en train de mourir.

C’est de bonne guerre. Laissez-moi vous donner la douzaine de choses qui ont rendu la civilisation occidentale et l’Amérique non seulement uniques, mais largement meilleures que tout autre pays ou civilisation de l’histoire. J’ai listé 12 concepts. Ces choses sont l’essence de la civilisation occidentale, et lui sont uniques. Demandez-vous si les attitudes à leur égard n’ont pas radicalement changé ces dernières années. Demandez-vous si la tendance à l’effondrement de l’Occident ne s’est pas accélérée depuis lors.

  1. La libre pensée a été remplacée par le politiquement correct, et elle est découragée. Nous approchons du stade du crime de la pensée orwellien.
  2. La liberté d’expression est soumise à la « cancel culture » dans les universités, chez Google, Facebook, Twitter et dans la société en général. Dans les sociétés totalitaires, la liberté d’expression est une cause d’emprisonnement, ou pire. Nous nous dirigeons dans cette direction.
  3. Les marchés libres signifient la liberté d’agir. Ils ont disparu en tant qu’idéal, remplacés par le socialisme comme objectif. La réglementation est maintenant considérée comme essentielle par la plupart des gens.
  4. Le gouvernement limité a été remplacé par le contrôle de l’État sur presque tout.
  5. L’individualisme est considéré comme mauvais, ou du moins antisocial. On préfère la politique d’identité. Vous n’êtes pas tant un individu qu’un membre d’une race ou d’un parti.
  6. La rationalité est blanche et donc raciste. La science, la logique et les faits sont remplacés par la superstition. La pensée de groupe est la nouvelle religion séculaire.
  7. La liberté est considérée comme un danger. Les « snowflakes » (Ndt : adolescents et jeunes adultes insistant sur leur fragilité émotionnelle et leur incapacité à supporter les opinions contraires aux leurs) ont besoin de se réfugier dans des espaces sécurisés de peur d’être provoqués.
  8. Le concept de progrès est dangereux, car il conduit à l’inégalité et personne ne doit être laissé de côté.
  9. La vie privée a été remplacée par la transparence. Dieu nous préserve d’avoir un secret. Tout est surveillé. Le système de crédit social chinois est en train de devenir un modèle.
  10. Droits de propriété : oubliez ça. Vous ne posséderez rien et vous feriez mieux d’être heureux. Le bon côté des choses, c’est que vos maîtres vous donneront peut-être de la nourriture, un logement, une éducation, des médicaments et un revenu annuel garanti – si vous êtes obéissant.
  11. La règle de droit classique a disparu, remplacée par des milliers de micro-règles. Tout ce qui n’est pas obligatoire est interdit.
  12. L’industrie et l’entreprise sont mauvaises car elles conduisent à la « cupidité », à l’inégalité et à l’utilisation des ressources de la planète.

Les étatistes et les collectivistes ont largement réussi à corrompre l’attitude du public à l’égard des douze choses qui ont rendu l’Occident unique. La tendance s’accélère, et les tendances tendent à rester en mouvement jusqu’à ce qu’une crise n’éclate. Lorsque la crise éclate – appelée révolution dans le cas d’un pays, ou effondrement dans le cas d’une civilisation – les choses empirent généralement, du moins pendant un certain temps.

Il y aurait beaucoup plus à dire sur les douze attitudes et institutions que j’ai énumérées. Mais ce n’est pas seulement une question d’intérêt académique ou philosophique, car lorsque ces fondements de la civilisation disparaissent, les bonnes choses qu’ils nous ont apportées disparaissent également. Ils sont essentiels à tout : l’art, la musique, la littérature, la science et la technologie. Ils sont à la base de notre niveau de vie élevé.

D’autres civilisations, comme les Japonais et les Chinois, ont fondé leurs progrès sur l’adoption de ces attitudes et principes occidentaux. Mais, tout comme on les a accusés de copier les machines et les technologies, on peut estimer qu’ils n’ont fait qu’imiter certaines de ces valeurs. L’Afrique, la majeure partie de l’Asie et le tiers monde en général n’ont même pas fait cela. Je doute que ces 12 choses soient dans l’ADN culturel ailleurs qu’en Occident – et elles sont en train d’être supprimées en Occident.

Si vous cherchez un modèle de ce qui pourrait se passer aux États-Unis et dans le monde entier au cours de la prochaine décennie, vous pourriez consulter des articles d’actualité sur le Sri Lanka.

Je pense que dans les années à venir, nous allons assister à une sérieuse dévolution de la civilisation, partout. Le monde est devenu surchargé des fruits de la civilisation. Des centaines de millions de personnes dépendent de ces fruits, sans savoir comment ils sont apparus. Pendant ce temps, les racines de l’arbre qui les a produits pourrissent.

En conséquence, nous pourrions assister non seulement à un effondrement financier historique, accompagné d’un bouleversement économique très grave avec des guerres et de graves pénuries, mais aussi un renversement des normes culturelles traditionnelles, un chaos social et un totalitarisme politique. Bien sûr, l’humanité a survécu à tout cela pendant au moins cinq millénaires jusqu’à présent. Et je suppose que nous allons gérer cela également. Il y aura juste plus de désagréments et d’inconvénients que d’habitude dans la décennie à venir…


Consultez nos services : Lettre périodique "Signaux Faibles", abonnez-vous gratuitement ; Canal telegram de diffusion d'informations brutes, abonnez-vous gratuitement ; Mentorat personnalisé pour réduire sa dépendance aux systèmes centralisés, en savoir plus.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}