Derniers articles

Investissement / finance

Extraits de marché

Autres sujets / archive

L’importance des partenaires dans l’investissement

L’importance des partenaires dans l’investissement

La plupart des participants au marché des actions investissent sans connaître les entreprises dans lesquelles ils prennent des participations. Plus particulièrement lorsqu’ils participent à des fonds de placement, ils possèdent indirectement des centaines d’entreprises. Et pourtant, le plus important dans l’investissement, c’est de connaître ses partenaires. L’achat d’actions, c’est détenir une part des titres de propriété d’une entreprise. L’état d’esprit à adopter lorsqu’on investit dans les actions, c’est d’être conscient qu’on devient copropriétaire de l’entreprise dans laquelle on prend position. C’est pourquoi il est important de connaître qui sont nos associés et nos employés. Préalablement à un achat, il est important de constituer sa « watchlist », c’est-à-dire d’identifier les entreprises qui nous intéressent. Dans cette première phase, le prix n’a pas d’importance, surtout dans la période actuelle car la plupart des titres sont surévalués. Nous allons donc chercher les entreprises qui ont une activité qui nous paraît prometteuse, et commencer à les surveiller. Toutefois, un récit prometteur ne suffit pas. Au-delà de l’activité elle-même, il est primordial de connaître l’équipe de direction (nos employés). Il s’agit de rechercher qui sont...

lire plus
Cash & Cash Flow are Kings

Cash & Cash Flow are Kings

Le plus important dans votre stratégie financière globale est de ne pas manquer de cash. Ne pas manquer de cash passe par une bonne planification des réserves nécessaires (budget) et des revenus constants (cash flow). L’importance du liquide est primordiale, car il vous donne une marge de manœuvre et de la liberté. Gardez le cash nécessaire : Pour ne pas devoir être obligé de vendre un investissement à un moment inopportun ; Pour pouvoir profiter d’une très bonne opportunité qui se présente à vous. L’épargne peut être accumulée dans différentes monnaies, c’est-à-dire devises, or, argent, crypto-monnaies. Actuellement, je privilégie les métaux précieux et le bitcoin. Les flux de trésorerie (cash-flow) sont les revenus que nous générons, qu’ils soient issus d’un travail, de l’investissement, ou d’autres sources telles que brevets. Le premier objectif pour un jeune adulte est de pouvoir payer ses charges au moyen des revenus qu’il génère, et, si possible, épargner le surplus. En réalité, l’important n’est pas notre richesse (le surplus accumulé, l’épargne) mais la capacité d’autofinancement (les revenus réguliers) qui nous permettent de vivre et financer nos différents...

lire plus
Métaux précieux – restez forts

Métaux précieux – restez forts

Après l’or, l’argent semble confirmer l’entrée des métaux précieux dans un marché haussier, le cours du métal gris ayant brisé la résistance des 18.60 $. Mes gains dans les minières sont actuellement de 54% (Agnico Eagle Mines), respectivement de 52% (First Majestic Silver). Il serait tentant de vendre nos positions pour consolider nos gains, toutefois je n’en ferai rien. Dans le contexte actuel post-Brexit de début de panique, les métaux précieux ont largement bénéficié d’un début de transfert de prospérité. Durant les dernières semaines, un expert en métaux précieux, Marin Katusa, a signalé que certains grands family offices (organisations gérant les fortunes de grandes familles) s’étaient adressés à lui afin d’établir des stratégies pour s’investir dans les actions de mines. Cela signifie que la prise de conscience en est à ses débuts. Nous sommes passés du stade de la détestation des métaux précieux, « reliques barbares », à l’intérêt des plus grandes familles pour protéger leur patrimoine. Ceci marque le tournant d’un marché baissier à un marché haussier. Les intervenants principaux, fonds de placement, fonds de pension et grand public, n’ont...

lire plus
Investissement – par quoi commencer ?

Investissement – par quoi commencer ?

Question : Je n’ai aucune expérience dans l’investissement, et je ne sais pas par quoi commencer. Pouvez-vous m’indiquer une piste pour débuter ? Réponse : Il s’agit d’accumuler de l’expérience et prendre confiance en soi. Dans une première phase, l’important est de mettre en place un plan d’accumulation d’actifs : Première étape : Constituer une épargne (un fonds d’urgence) avec lequel vous vous sentez à l’aise. Il s’agit de déterminer de combien de temps vous souhaitez disposer si vous deviez ne plus avoir de revenu. Insérez dans votre budget mensuel, à la première ligne, l’épargne en question. Il s’agit donc de la première charge à payer au début du mois, et celle qui prime sur toutes les autres charges. Ne pratiquez pas l’inverse, c’est-à-dire d’épargner ce qui reste à la fin du mois, vous n’épargnerez rien, tout passera en dépenses inutiles. Seconde étape : ne pas agir avec précipitation. Lorsque vous avez constitué une bonne réserve de cash, l’envie de l’investir rapidement peut prendre le dessus. Soyez patient, et concentrez-vous sur les investissements qui vous paraissent être de très bonnes affaires. Rien de plus...

lire plus
La spiritualité de la monnaie

La spiritualité de la monnaie

Dédicacé à Martin Prescott, mon ami d’outre-mer. On oppose souvent, particulièrement dans la sphère francophone, l’argent à la spiritualité. En effet, on juge les personnes riches comme suspectes. De longues lignées familiales ont considéré que devenir riche et s’élever dans l’échelle sociale étaient non seulement des ambitions risibles, mais également une honte. C’est ainsi que, génération après génération, des clans entiers sont restés empêtrés dans la pauvreté, les individus se conformant à la culture familiale pour ne pas être rejetés par leurs pairs. Ce qui est vrai pour les tribus l’est également pour les sociétés entières. Il suffit d’observer les commentaires populaires, qui qualifient « les riches » comme étant un corps social différent d’eux-mêmes, dont il ne faut surtout pas faire partie, qui ne pensent qu’à leur intérêt personnel. Là où le bât blesse, c’est que souvent, les personnes ou les familles riches matériellement sont abordables, plutôt sympathiques et charismatiques. A contrario, les personnes qui critiquent les riches, sont plutôt agressives, frustes et incohérentes dans leur argumentation. N’y aurait-il pas une corrélation entre le fait d’avoir une moralité...

lire plus
Le blues de l’investisseur défensif

Le blues de l’investisseur défensif

L’effondrement annoncé depuis 2011, qui devrait réinitialiser le système financier mondial, ne s’est pas produit. Les adeptes d’une crise de la dette suivie d’une crise des monnaies restent sur leur faim. On assiste actuellement au blues des investisseurs contrariens qui, las d’attendre ce qui paraît inexorable, remettent en question leur raisonnement et perdent confiance. Inexorable est effectivement le terme adapté, car la crise en question arrivera, c’est une question de temps. La question est plutôt : est-ce qu’elle arrivera de manière soudaine, ou sommes-nous déjà dans un effondrement contrôlé et par conséquent lent ? Doug Casey, dans son livre « Crisis Investing » écrit en 1980, décrit déjà l’effondrement du dollar US par une crise de la dette. 36 ans plus tard, le dollar existe toujours, il a toutefois perdu énormément de pouvoir d’achat, et la population américaine a, dans l’ensemble, vu son niveau de vie diminuer. Il n’en demeure pas moins que l’exposé de Casey est extrêmement pertinent. Il a réussi à profiter des distorsions créées dans le marché par les banques centrales et les états, pour se...

lire plus
Demande d’or à un niveau record

Demande d’or à un niveau record

Le conseil mondial de l’or (WGC) communique une augmentation de la demande mondiale d’or de 21% au premier trimestre 2016 par rapport à la même période en 2015, atteignant 1290 tonnes métriques. L’augmentation est principalement due à des achats massifs de la part des fonds d’échange (ETF) de 26t en 2015 à 364 t en 2016. Les banques centrales continuent également d’acquérir le métal afin, selon le WGC, de se diversifier afin de sortir du dollar US. C’est le trimestre avec la demande la plus élevéé depuis le premier trimestre 2009. Le graphique ci-dessous représente le mouvement du prix par trimestre du fond d’échange GLD coté en dollar US. Les deux lignes verticales représentent les premiers trimestres de 2009 et 2016. L’offre a quant à elle augmenté de 5% par rapport à 2015, à 1’135...

lire plus
Comportement de masse : Investissez dans le mouton !

Comportement de masse : Investissez dans le mouton !

La question que je me pose lorsque je réfléchis à un investissement à long terme est la suivante : est-ce que la masse de la population a des croyances qui vont créer une demande du produit que l’entreprise fournit. Voici un exemple concret concernant un de mes derniers investissements : J’ai identifié une entreprise d’extraction minière de potasse. Il s’agit du minéral utilisé pour produire les engrais que les paysans épandent sur leurs champs afin d’augmenter leur productivité. La nature étant bien faite, elle ne nécessite en principe pas d’intervention humaine pour se développer, il suffit d’observer les forêts. Les agronomes constatent actuellement une baisse des rendements des terrains agricoles cultivés en monoculture avec ajout d’engrais et pesticides/fongicides, ce qui devrait théoriquement amener à une remise en question de cette culture intensive. Bien entendu, il n’en est rien, puisque dans la pensée générale, la croyance est que pour continuer à nourrir la population mondiale en expansion on ne peut se passer des engrais, qu’il faut au contraire augmenter les apports afin d’augmenter la productivité. La croyance est en outre...

lire plus
Mines – le moment d’acheter

Mines – le moment d’acheter

Nous avons assisté ces dernières semaines à ce qui ressemble à un retournement de tendance dans les prix de l’or et de l’argent. C’est maintenant le moment de réfléchir à l’achat d’actions minières. Pour ma part, j’ai déjà commencé à accumuler des titres. Il semble que l’or et l’argent soient arrivés à la fin du bear market en cours depuis 2012. La perte de confiance envers les banquiers centraux (et les banques en général) semble s’accélérer, ce qui induit une fuite vers la sécurité, soit les actifs tangibles. L’or et l’argent représentent les actifs les plus sécuritaires, puisqu’ils n’ont pas de risque de contrepartie (il ne s’agit pas de promesses). Dans ce contexte, les actions minières représentent une chance de gain bien plus importante que les métaux eux-mêmes. En effet, une augmentation du prix du métal a un impact important sur les marges. Toutefois, il s’agit d’identifier les entreprises qui ont optimisé leurs coûts, ont investi dans de nouvelles mines et n’ont pas accumulé de dette durant cette période...

lire plus
Fermer le menu