Dérivés

Dérivés

Vous êtes ici:

On parle régulièrement des instruments d’investissement, tels que les actions et les obligations. On parle plus rarement des dérivés. Mais que sont les dérivés, et à quoi servent-ils ?

Un dérivé est un instrument financier dont la valeur dérive d’un actif, ou d’un groupe d’actifs (appelé sous-jacent). Le dérivé en lui-même est un contrat entre deux parties ou plus, et dont le prix est influencé par les fluctuations du prix du sous-jacent.

Un exemple de dérivé est l’option. Si un producteur pétrolier souhaite garantir le prix de vente de sa production qui sera vendue dans 6 mois, il peut acheter un droit de vendre le pétrole extrait à un prix déterminé, ceci dans 6 mois. Il paie une prime pour se couvrir, à l’instar d’une assurance.

Le vendeur de cette option encaisse la prime au moment de la création du contrat, et s’engage à acheter le pétrole à l’échéance de l’option, si le producteur pétrolier le demande. On appelle cela l’exercice.

Entre le moment de la création de contrat, et son échéance, la prime fluctue en fonction de différents facteurs, dont le prix du pétrole lui-même. Prenons pour notre exemple un prix du pétrole à 50$ le baril au moment de la création de l’option, qui prévois un prix d’exercice à 55$ 6 mois plus tard. Si le prix se retrouve au niveau de 30$ à la fin du contrat, l’option aura une grande valeur pour le vendeur de pétrole car il pourra vendre à 55$. Si à contrario le pétrole se retrouve à 70$ à la fin du contrat, l’option aura une valeur nulle, car le producteur pétrolier aura meilleur temps de vendre directement dans le marché.

Dans cet exemple simplifié, on comprend en outre que la valeur de l’option aura une variation bien plus grande que celle du pétrole : d’une valeur (virtuelle et simplifiée) de 5$ au moment de la conclusion du contrat, elle passerait à une valeur de 25$ (multiplié par 5) si le prix du pétrole tombe à 30$.

Cette description rapide donne le contexte du fonctionnement d’un type de dérivé, et n’est en rien exhaustive.