Retour sur avril 2019 (point de marché)

Nous avons vu au mois d’avril une continuation épique du rebond des indices américains, qui ont atteint des nouveaux plus hauts en fin de mois. Ce mouvement de marché a été confirmé par les chiffres du produit intérieur brut américain pour le premier trimestre, publiés le vendredi 26 avril, et donnant une nouvelle accélération, avec une croissance de 3.2% (année après année, YoY).

Croissance du produit intérieur brut des USA, par trimestre (cliquez pour agrandir)

 

Plusieurs analystes remettent en question le critère d’inflation utilisé, dont la méthode de calcul semble avoir été modifiée pour cette dernière période (le taux d’inflation attendu était situé entre 1.6 et 1.8%, alors que le chiffre utilisé a été de 0.6%). Nous aurons une explication durant les prochaines semaines. Dans l’intervalle, le marché a effectivement correctement précédé les chiffres économiques, puisque l’indice S&P 500 s’est apprécié depuis le début de l’année.

 

ETF SPY (cliquez pour agrandir)

 

La saison des annonces des revenus des actions du S&P500 a commencé, pour l’instant nous avoisinons une croissance de 1.4%, en décélération par rapport au dernier trimestre de 2018. 290 entreprises sur 498 ont annoncé leur résultat.

La volatilité sur le S&P 500 est restée particulièrement basse jusqu’à fin avril, en dessous d’un taux annuel de 15% (VIX).

Le pétrole a continué son ascension, soutenu par les sanctions prises par les USA envers l’Iran. Le WTI, après un plus bas à 42.50$ à la fin du mois de décembre 2018, cote actuellement à environ 63$, pour une appréciation de 49%. Les commodités ont également eu un mouvement à la hausse, avec l’indice CRB (panier de commodités) qui cotais à 168$ fin décembre, et qui a un prix actuel d’environ 184$, pour une croissance de près de 10%.

Sans surprise, l’indice de la volatilité du pétrole a touché un taux annuel de 30% (OVX).

Les taux des obligations d’état des USA à 10 ans ont rebondi à un plus haut à 2.616%, ce qui constitue un plus haut plus bas que le précédent, pour clôturer le mois à environ 2.5% . Côté allemand, le taux du Bund (10 ans) est remonté jusqu’à presque 0.1%, pour repartir à la baisse et fluctuer autour de 0%.

La courbe des taux d’intérêt US est arrivée à une phase d’inversement (le taux à 3 mois ayant passé au-dessus du taux à 10 ans durant une courte période), puis a repris de la pente en fin de mois.

Historique de la courbe des taux US 10 ans – 2 ans (cliquez pour agrandir)

 

Pente de la courbe des taux (Cliquez pour agrandir)

 

La crainte d’une entrée en récession, qui est celle des économistes qui regardent l’histoire et qui observent que 5 dernières inversions sur 7 ont été suivies par des récessions, amène le marché à penser que la banque centrale américaine va rentrer à nouveau dans un cycle de politique monétaire accommodante.

Opérations sur portefeuilles

Portefeuille axé plus-values

Je suis toujours dans une logique d’amélioration de la couverture de risque, principalement du risque de marché. Je n’ai toutefois pas, durant le mois d’avril, trouvé d’opportunités suffisamment convaincantes pour équilibrer mes positions long/short.

… 

Ce contenu exclusif est réservé aux membres. Souscrivez gratuitement pour accéder à la suite du contenu.

Gratuit / illimité  SOUSCRIRE MAINTENANT


Partagez si vous aimez !

 

Abonnez-vous à notre newsletter gratuite et recevez les mises à jour !

*Nous ne pratiquons pas le spam


 

Fermer le menu

Pin It on Pinterest

×